PROSPECT 15
UNE EXPERIENCE DE TRANSCOMMUNALITE COORDONNEE

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT

 

Au cours d'une rencontre entre les responsables du Bureau Economique de la Province de Namur (B.E.P.) en janvier 2011, les diverses propositions ci-dessous ont été formulées. Elles peuvent être intégrées dans le projet de développement de la Province que le B.E.P. formalise.

Pertinence du territoire

Une première question concerne la pertinence d'un territoire de développement au sujet duquel on parlerait plutôt de trois infra-régions distinctes: la Vallée (Anhée, Dinant, Hastière, Onhaye, Yvoir) et le potentiel de développement via le tourisme; le Canton (regroupant les Communes de Beauraing, Bièvre, Gedinne, Vresse s/ Semois et peut-être Houyet); le Plateau (reprenant autour de Ciney – pôle de développement, les communes qui longent N4, E411 et Ligne SNCB Nr/Ar: Hamois, Havelange). Quant aux communes de Rochefort et Somme-Leuze, elles participent à l'asbl Pays de Famenne autour de Marche-en-Famenne pourformer un bassin assez cohérent de 6 communes. On peut dès lors considérer ces trois bassins comme les cœurs de la réflexion.

Importance de se donner une vision

Les questions posées par Prospect 15etc ont été étudiées par le B.E.P. Il ressort la nécessité de se donner une vision partagée. A ce sujet, Renaud Degueldre signale le lancement d'une réflexion prospective provinciale pilotée par la SOFRED. Le C.O.P. de Prospect 15etc sera invité à y participer. L'intérêt de la SOFRED tient notamment au fait qu’il s’agit d’une société "non wallonne", que l'on peut donc espérer en dehors des clichés wallo-wallons.

En outre, il va de soi que la vision à développer se fera en lien avec l'Arrondissement de Philippeville. Cela confirme l’action de Prospect 15etc, qui a mis en place le Guichet de l'énergie sur les deux territoires.

Propositions lancées par le B.E.P.

1. Continuer la promotion de l'activité économique via les zones d'activités.

2. Réflexion Mobilité:

  • forcer la réflexion avec le TEC en travaillant en amont, notamment par une réflexion à mener via TR@ME et Daniel Burnotte, en charge de la redéfinition du nouveau contrat de gestion;
  • mener une réflexion fine sur l'impact du développement du réseau TGV Est sur les Communes du Canton et plus largement sur l'Arrondissement Dinant-Philippeville;
  • développer un schéma directeur de mobilité sur l'Arrondissement incluant toutes les pistes possibles (Dinant-Givet, TGV, liaison vers Luxembourg Ville et Province,…);

3. Favoriser les contacts avec les communes françaises de la Botte de Givet;

4. Réaliser une analyse critique en matière d'Aménagement du territoire que le B.E.P. pourrait relayer.

5. Technologies de la Communication: en lien avec le questionnement de Prospect 15etc, développer, de manière volontaire, la connexion des entités mal desservies. Rencontre avec les opérateurs habituels et réflexion sur les liaisons satellite. Ces liaisons permettraient le désenclavement de certaines zones et, par là, leur développement économique (télé travail,…).

6. Wanlin: la question de développer un type d'hôtellerie (gamme moyenne) sur Wanlin a déjà été étudiée par le B.E.P. et n'apparaît pas pertinente. Quant à une gamme hôtel de caractère, les grandes villes sont trop proches.

7. Proposition de former un pool de conseillers (urbanisme, développement,…) dispatchés sur l'Arrondissement dont la création permettrait une économie d'échelle, une meilleure mise à jour des compétences,…